Amor Polenta

Pourquoi l’Amor Polenta séduit les clients de Pasticceria Marchesi depuis des générations
Peu de gâteaux peuvent se targuer de mettre la passion sur le bout de votre langue et pourtant, le simple nom de cette pâtisserie, « Amor Polenta », recèle la promesse d’une histoire d’amour. Mieux encore ! Une histoire d’amour qui éclot dès la première bouchée et continue de fleurir aux suivantes.

Avec le Panettone, cette douceur tant aimée est l’un des gâteaux qui ont fait la réputation de Pasticceria Marchesi. Mais contrairement au Panettone, qui se consomme généralement à Noël, il a l’avantage de pouvoir se manger toute l’année.

 

L’Amor Polenta nous vient d’une tradition culinaire de longue date en Lombardie, plus particulièrement de la ville de Varèse, légèrement au nord de Milan près de la frontière entre l’Italie et la Suisse, et du fait de son origine, il est également connu sous le nom de « Torta di Varese » (du moins à Milan).

 

La première partie du nom de ce gâteau, « Amor » (qui signifie « amour »), fait naturellement référence au goût irrésistible de ce dessert, tandis que le terme « Polenta » nous renseigne sur ses origines modestes. Pour ceux qui ne connaissent pas ce plat, la polenta est une spécialité culinaire du nord de l’Italie, qui était consommé à l’origine par les paysans. Préparé à base de fécule de maïs, il peut être servi comme une purée chaude semblable au porridge ou froid sous la forme d’une miche solide, qui est ensuite cuite, frite ou grillée. Dans ses différentes versions, il est enrichi d’ingrédients tels que du beurre, du fromage, des cèpes, de la saucisse, du poisson ou encore d’oiseaux chanteurs.

 

Ce plat initialement réservé aux familles les moins aisées et l’Amor Polenta, en plus d’être quasi des homonymes, partagent le même ingrédient principal : la farine de maïs. Au-delà de son appétissante couleur dorée, la fécule est ce qui donne à notre gâteau son étonnante texture granuleuse, qui vient titiller la langue.

 

Quant au reste des ingrédients (beurre, sucre, farine d’amande et œufs), ils ont beau être simples, dans la version signée Pasticceria Marchesi, ils sont tous de la plus haute qualité. La recette Marchesi se distingue également par l’ajout d’une pincée de noix de muscade et d’un zeste de citron. Après une heure au four, ce qui en sort est une ravissante douceur, friable et fondante, qui se déguste tout aussi bien au petit-déjeuner, après un repas ou en guise de collation à tout moment de la journée. Servi seul ou saupoudré de sucre glace, accompagné de fruits frais ou d’un peu de crème chantilly, ce gâteau est une vraie tranche de paradis.

Partager sur:
Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience. En fermant cette bannière ou en continuant à naviguer, vous consentez à l'utilisation de cookies. Politique relative aux cookies