Cacao Bolivia 68 %

Marchesi Cru Sauvage Couverture, élaboré à partir de cacao noble sauvage de Bolivie.
Une bouchée du chocolat utilisé par Marchesi 1824 suffit à révéler la qualité exceptionnelle du cacao bolivien rare utilisé pour sa fabrication. Avec ses saveurs riches et ses notes fruitées et vanillées complexes, il offre un mélange unique de goût et de texture.

Le cacaotier est originaire des Amériques et on trouve la trace de la consommation d’une forme de chocolat sur le continent dès 2 000 av. J.-C. On le buvait lors des festins royaux, on le distribuait aux soldats victorieux et on le servait lors des cérémonies de mariage et de fiançailles (c’est sans doute l’association la plus ancienne du chocolat et de la romance).


En broyant les fèves de cacao et en les mélangeant avec de la semoule de maïs et du piment rouge, les Aztèques et les Mayas concoctaient une boisson amère et mousseuse. Ils pensaient que le cacao, dont le nom grec « theobroma » signifie littéralement « nourriture des dieux », était un cadeau du serpent à plumes, une divinité appelée Quetzalcoatl ou Kukulkan. Ce don du ciel fut l’un des nombreux trésors que le conquistador Hernan Cortés rapporta en Europe en 1519 ; rapidement, la cour espagnole se mit à boire du chocolat et à en servir. Au milieu du XVIIe siècle, le chocolat avait conquis le reste de l’Europe et au cours des XVIIIe et XIXe siècle, il passa de mets réservé aux plus aisés à la douceur populaire que tout le monde aime.


Le Cru Sauvage Couverture utilisé par Pasticceria Marchesi est élaboré à partir du cacao noble sauvage Criollo Amazonico, originaire des plaines de Bolivie.Dans cette région, le cacaotier n’est ni cultivé, ni coupé, ni fertilisé. On le laisse pousser naturellement, comme c’était déjà le cas il y a des millénaires. Chaque année, entre décembre et avril, les Indiens chimane en cueillent les fruits mûrs.À l’aide de chevaux ou de barques, ils apportent les cabosses aux points de collecte, où les fèves sont ensuite fermentées et séchées au soleil.


La méthode de traitement traditionnel comprend 60 heures de « conchage », un procédé qui fait ressortir la saveur riche et harmonieuse du chocolat, à laquelle s’ajoutent des arômes d’agrumes frais, un bouquet de pruneau et une note de vanille. Sa délicieuse acidité fruitée et sa longue tenue en bouche font du Cru Sauvage de Bolivie avec 68  % de cacao un ingrédient exquis pour les spécialités chocolatées de Marchesi 1824.

Partager sur:
Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience. En fermant cette bannière ou en continuant à naviguer, vous consentez à l'utilisation de cookies. Politique relative aux cookies